Comme je vous l’ai dit dans mon introduction je suis d’origine cambodgienne mais j’ai également un peu de sang chinois par ma maman. Du coup chez nous on ne célèbre pas que des fêtes cambodgiennes mais également chinoises. La fête de la mi-automne ou la fête de la lune est une fête chinoise. Initialement elle se fête le 15e jour du huitième mois sur le calendrier lunaire. Un dicton chinois dit qu’à cette période la lune serait la plus belle, la plus lumineuse et la plus ronde. Cette année c’était le 8 septembre 2014.

Un petit peu d’histoire. L’origine du gâteau de la lune remonte à la Dynastie des Tang. Les Tujues, une minorité nationale attaquait fréquemment la frontière nord de la Chine.

L’Empereur Li Shimin  envoya le général Li Jing Li à la tête d’une armée. Après quelques mois de guerre, Li Jing réussit à repousser les Tujue et à rétablir la paix.

La campagne militaire terminée, le général rentra à Chang’an, la capitale, où il arriva le 15 août du calendrier lunaire. L’Empereur le fit accueillir en grande pompe, comme un héros, au son des cloches et des tambours.

En l’honneur de cette victoire et de la paix retrouvée, un marchand de Chang’an fabriqua pour l’Empereur un gâteau spécial de forme ronde et coloré. L’Empereur Li Shimin le distribua à ses ministres et leur dit qu’il fallait le manger pour inviter la lune. Voilà pourquoi il s’appelle « Gâteau de la lune ». Maintenant il est de tradition d’offrir ce gâteau à nos parents et de partager un moment convivial tous ensembles;

La gâteau en lui-même a un goût plutôt spécial… tout le monde n’aime pas ce gâteau.  Sucrés ou salés,  les gâteaux de la lune sont fourrés de divers ingrédients, les plus courants étant la crème de lotus, la pâte de haricots rouges ou encore le mélange de cinq noix,  sans oublier le fameux cœur au jaune d’œuf salé. 

image