IMG_5805.JPG

 

 

Le défis du jour a été de faire un de nos gâteaux préférés… le Royal avec comme petite touche perso des framboises!! Je dois avouer que la pâte à sucre a mis autant de temps que la préparation du gâteau mais je suis assez fière du résultat. Et puis quand c’est pour faire plaisir au petit loulou, le temps ne compte plus!

La préparation est un peu longue et il faudra bien prévoir suffisamment de temps au réfrigérateur pour la chantilly. L’idéal serait de le préparer la veille!
Ingrédients:
Pour le biscuit :

– 2 œufs
– 60 g de sucre en poudre
– 40 g de poudre de noisette (ou, à la limite, de la poudre d’amandes)
– 2 cuillères à soupe de farine rases
– 30 g de beurre fondu
– ½ cuillère à café de levure chimique
Pour le croustillant feuillantine :
– 200 g de pralinoise (voir la photo…Poulain 1848)
– les 3/4 d’un paquet de crêpes dentelles (Gavottes) soit 9 petits papiers dorés (il y en a 12 au total et le paquet complet fait 125 g)
– 40 g de pralin (marque Vahiné, c’est de la nougatine concassée finement, ce produit n’est pas indispensable)

Pour la mousse veloutée au chocolat :

– 500 g de crème entière (liquide ou pas, celle que vous savez monter en chantilly)
– 300 g de bon chocolat noir (52% cacao)
– 3 cl d’alcool de menthe (Ricqlès, ou à défaut Get 27 voire sirop de menthe, 1 cuillère à soupe)

Préparation de la recette :


Première étape, préparer le biscuit :


Imaginez que c’est un biscuit à rouler, c’est le même principe.
Pour cela, on casse les œufs et on les bat longtemps avec le sucre, le mélange doit franchement blanchir. On ajoute la farine, la levure, la poudre de noisette et le beurre fondu, et on mélange bien.
On pose le moule sur une plaque couverte de papier sulfurisé graissé, on verse la pâte dedans sur une épaisseur de ½ cm pas plus et on fait cuire 10 à 15 minutes à 180°C.
Une fois cuit (au toucher il doit être à peine cuit, et peu coloré), poser le fond de biscuit avec le papier sulfurisé sur un torchon humide pour arriver à décoller le papier.
Placer le cercle sur le plat de présentation. Reposer le biscuit dedans (avant qu’il ne refroidisse trop, il devient cassant).
Là on laisse refroidir 10 minutes, le temps pour nous de préparer la suite.

Seconde étape, le praliné feuilleté :


Faire fondre la pralinoise au bain-marie, laisser tiédir, écraser les crêpes en grosses paillettes avec un rouleau à pâtisserie, ajouter le pralin et les gavottes à la pralinoise fondue.
Étaler sur le fond de biscuit en couche fine, tasser éventuellement avec les mains mouillées d’eau froide. Réfrigérer 30 minutes, ça doit durcir.

Troisième couche : la chantilly au chocolat.


On attaque cette étape quand le praliné est dur.
Faire fondre le chocolat avec un peu de crème (jusqu’à 1/5ème). Monter la crème restante en chantilly : la crème à 30% de matières grasses, hyper froide, le bol passé 30 min au congélateur, et c’est parti !
Incorporer une cuillère de chantilly au chocolat fondu pour le détendre, ajouter l’alcool. Mélanger la chantilly et le chocolat délicatement. Verser dans le cercle par-dessus le reste sur environ 2 cm d’épaisseur (il reste souvent un bol en trop).
On lisse le dessus de la crème à la spatule, puis on fait des stries avec une fourchette.
On enroule bien le tout dans du film étirable et c’est parti pour au moins 4 heures de réfrigérateur (plus c’est encore mieux).
On pense à faire sa vaisselle (oh là là !!!).
Plusieurs heures plus tard… la crème a durci, le gâteau est prêt à être démoulé.
On saupoudre de cacao à l’aide d’une passoire.
Enfin, on peut décorer avec de la pâte d’amandes, des copeaux de chocolat noir et blanc, des pistaches, des crêpes dentelles… bref ce qu’on veut.